Le rappeur Valsero libéré

Le rappeur Gaston Abe Abe, alias Général Valsero, a été libéré samedi à la mi-journée, en même temps qu’une centaine de détenus dont l’opposant Maurice Kamto, rival de l’actuel président Paul Biya lors des élections de 2018. 

Vendredi 04 octobre, ce dernier avait publié sur twitter le message suivant : « J’ai décidé de l’arrêt des poursuites judiciaires contre certains responsables et militants de partis politiques, notamment du MRC, arrêtés et détenus pour des faits commis dans le cadre de la contestation des résultats de la récente élection présidentielle. »

Samedi, tous ceux qui, comme lui, avaient été emprisonnés depuis neuf mois, ont comparu devant le tribunal militaire de Yaoundé, où l’abandon des poursuites leur a été signifié.  Attendu par une foule de fans dès sa sortie de la prison centrale de Kondengui,  Valsero a brandi le drapeau du Cameroun avant de quitter les lieux retrouver sa famille.

Son ingénieur du son, Amente, ainsi que bien d’autres détenus raflés au même moment que l’artiste, restent pour d’obscures raisons en prison.

Lire ensuite : Histoires de Fela : Observation Is No Crime (pour Valsero)

Professor Maurice Kamto, Gen. Valsero, Christian Penda Ekoka, Paul Eric Kingue, Albert Nzongang, Michelle Ndoki, Mamadou Mota and 97 other militants of the Cameroon Renaissance movement party have been released.

Publicado por Mimi Mefo info en Sábado, 5 de octubre de 2019