L’Afrique au 23e Festival des Suds à Arles

Cette année encore, du 9 au 15 juillet, l’Afrique a toute sa place dans ce festival qui fait la part belle aux grands noms comme aux découvertes.

Explorant les mémoires des exils que les vents souvent violents de l’histoire ont imposés à des peuples entiers, les Suds met l’accent sur l’immense bouleversement humain et musical dont la traite négrière a accouché. Ainsi, du Bénin au Brésil en passant par Cuba et Kinshasa, se répondent des voix qui incarnent l’Afrique et ses échos transatlantiques.

L’infatigable Angélique Kidjo, donnera un concert inédit, plus intimiste, en hommage aux artistes qui l’ont inspirée : de Miriam Makeba à Nina Simone en passant par Bella Bellow (voir vidéo ci-dessous) ou Serge Gainsbourg, elle sera une heure durant sur la scène du Théâtre Antique le 11 juillet.

Si l’on continue les chemins atlantiques, on passera certainement par le Cap-Vert, qui fut la première plaque tournante de la traite au temps où les Portugais dominaient l’Afrique occidentale. Il fut dès lors aussi le laboratoire des créolités atlantiques. La chanteuse Lucibela, étoile montante dont on vous avait parlé, donnera un concert dans le cocon du cloître de l’archevêché (9 juillet). 

Lire ensuite : Lucibela : la nouvelle voix de la morna

©N’Krumah Lawson-Daku/Lusafrica

Et puis, et puis, de l’autre côté de l’Océan il y a Cuba, dont le pianiste Fonseca sait faire briller les couleurs et les paysages musicaux (théâtre antique, 11 juillet). Il y a aussi le Brésil, et l’ancien ministre Gilberto Gil qui, ayant invité quelques amis (Mayra Andrade, Chiara Civello, Mestrinho et son fils Bem Gil), revisite sur scène – comme la veille à Jazz à Vienne — son célèbre disque Refavela, paru il y a quarante ans et largement pétri de racines africaines (théâtre antique, 10 juillet).

Et ce grand voyage ne saurait être complet sans revenir à l’Afrique (à Kinshasa, en passant par Paris), pour y écouter l’hybridation de garage, de rumba et de punk qui fait la marque du groupe Tshegue (11 juillet, Nuit des Fores — parc des Ateliers).

Les Suds, à Arles, c’est du 9 au 15 juillet 2018. Retrouvez toute la programmation ici.

Lire ensuite : Le guide panafricain du Dour Festival 2018
© Jean Gabriel Aubert