LA CREOLE : quand la diaspora créole débarque dans le club

Ce vendredi 28 septembre, le collectif LA CREOLE prend le contrôle de La Machine du Moulin Rouge à Paris. On en profite pour tirer le portrait du collectif en cinq morceaux et vous offrir l’écoute d’un mix super bouillant de SYLVERE.

Photo couverture par Brian

Bonus : gagnez vos places pour la soirée en envoyant votre Nom et Prénom avec « LA CREOLE » en objet à : agenda@pan-african-music.com

Fondé il y a plus de deux ans, le duo artistique CREOLE SOUL – composé de Vincent Frédéric Colombo et Fanny Viguier – est né de la volonté de défendre l’identité culturelle caribéenne à travers la voie de la mode et de l’image. CREOLE SOUL deviendra par la suite un véritable manifeste créatif et progressiste, signalant l’avènement du nouvel homme créole : « un homme ayant su se décharger de son statut de descendant d’esclave pour se réinventer et ne plus avoir à se présenter uniquement comme tel. »

Cette année, toujours dans cette mouvance pluridisciplinaire, le duo a lancé les soirées LA CREOLE, se transformant par la même occasion en quatuor en accueillant Geoffrey Cochard, réalisateur qui travaille actuellement sur un documentaire sur l’underground parisien, et Steven Jacques, diplômé du London College of Fashion.

 

© Brian


Le but de la soirée LA CREOLE est de célébrer des entités musicales issues de la diversité des territoires et diasporas créoles. Elle cherche à redéfinir une essence sonore avec des rythmes festifs venus des favelas, des faubourgs et des ghettos. Il s’agit de la réappropriation de sons brut et populaire, mêlés à la culture club, par une nouvelle génération de DJs nostalgique de ces rythmes d’un monde interculturel. Proche de la culture vogguing et de la culture afro-caribéenne, le collectif invite depuis quelques mois déjà DJs, danseurs, artistes à performer dans leurs soirées autour d’une programmation musicale variée : dancehall, kuduro, bouyon, UK Funky, coupé-décalé, et autres sonorités afro-descendantes.

 

Shaun Ross à LA CREOLE, mars 2018 © Brian


Ce vendredi 28 septembre, invité par Rinse France, le collectif prend le contrôle de la chaufferie à La Machine (Paris) et fait appel à quatre DJ labellisés LA CREOLE : Betty, Lazy Flow, Poté et SYLVERE.

Pour vous donner un petit aperçu de l’ambiance de vendredi, on a demandé au collectif les morceaux les plus emblématiques des soirées précédentes. Et pour aller encore plus loin, on vous offre l’écoute d’un mix spécial LA CREOLE de SYLVERE (enregistré chez Rinse France), DJ et producteur affilié à la Bérite Club Music du père Latex.


Le morceau qui fait office d’hymne de LA CREOLE

« Ce titre impulse souvent un moment de voguing dans la soirée. C’est cette chanson, que passait Sylvère aux platines, qui a déclenché un instant de ballroom endiablé chez Shaun Ross lors de sa première venue à LA CREOLE en mars dernier. »


Le morceau ZOUK le plus emblématique

« Que serait LA CREOLE sans moment anthologique de zouk, cette musique sensuelle qui rapproche les corps dans un moment de grâce. Ce terme qui en plus d’être un registre musical, fut l’appellation communautaire de soirées antillaises pour une certaine génération de fêtard à l’égal des « boom ». Une véritable bulle de nostalgie qui réapprend au clubber d’aujourd’hui à danser à deux pour clôturer la soirée. »


Le morceau LOGOBI le plus emblématique

« L’impulsion électro venu de Côte d’Ivoire ! Nous embrassons aussi des registres contemporains des diasporas afro au sens très large. Un beat, une danse intense provoquant des passements de jambe conquérants. »


Le morceau DANCEHALL le plus emblématique

« Les dancehall queens se réveillent à son écoute ! Spice est une artiste Jamaïcaine qui arrive à mettre en transe et libérer le coté shatta et badboy de tout un chacun ! »


Le morceau BOUYON le plus emblématique

« Bouyon : petit frère du dancehall venu des Antilles françaises, sur cette chanson LA CREOLE s’embrase à chaque fois, scandant les paroles devenues cultes ‘mon cœur bat vite, je vais tout péter' »


Le mix de SYLVERE

Pour l’événement Facebook de la soirée ‘Rinse France présente : Mumdance b2b Varg, La Créole Takeover’, c’est ici.

Lire ensuite : DJ Lag nous dévoile ses 8 armes secrètes

© Brian