Jimi Tenor fait groover le gospel du Ghana

Le multi-instrumentiste finlandais, habitué des voyages, revient avec deux morceaux aux rythmes imparables, magnifiés par les voix des chanteuses de gospel ghanéennes Florence Adooni et Lizzy Amaliyenga.

Présent sur le paysage musical depuis les années 90, Jimi Tenor a vécu à New York, Berlin, Londres et Barcelone, où il n’a cessé de composer sans égard pour les tendances musicales du moment. Artiste pluridisciplinaire, sa musique est un mélange décalé de pop psychédélique, de jazz et d’afro funk avec une touche de second degré.

Le disque Vocalize my Luv, sorti sur le label Philophon, est un aperçu de son prochain album qui sortira plus tard cette année. Les deux titres sont un mélange entraînant de highlife, de jazz, de funk et de gospel, où la batterie du ghanéen Ekow Alabi Savage a une place proéminente.


Les voix des chanteuses, originaires de Bolgatanga, au Nord du Ghana, magnifient les productions, tantôt en anglais sur « Vocalize My Luv », tantôt en frafra sur le classique gospel « Ki’igba », composé par Alogte Oho.

Vocalize My Luv est disponible sur Philophon. Commandez-le sur Bandcamp.

Retrouvez également le clip D.I.Y de « Vocalize My Luv », en immersion dans le studio pendant l’enregistrement du titre.

Lire ensuite : Jazzmen fous d’Afrique : Hank Jones rencontre Cheick Tidiane Seck