Jerico propulse la musique haïtienne dans le club

Le québécois d’origine haïtienne confirme son statut de talent à suivre de très près avec un EP intitulé « My People », porté par le collectif Moonshine. On vous propose d’écouter cet EP en avant-première.

C’est indéniable, l’ascension de Jerico est aussi fulgurante que méritée. Avec son nouvel EP My People, le jeune canadien donne raison aux adjectifs élogieux utilisés par la presse pour qualifier son précédent EP. En effet, les mots ‘atypique’, ‘innovant’, ‘personnel’ ou ‘unique’ sont plus que jamais d’actualité pour décrire cette nouvelle salve de cinq titres qui promettent d’user les dancefloors des scènes underground de Montréal et d’ailleurs. Avec la même énergie qu’il dégage dans ses sets en tant que DJ, le producteur Jerico s’inscrit ici dans l’esprit du collectif de Pierre Kwenders, là où les mouvances latinos, antillaises ou africaines se mêlent sans complexe aux expérimentations électroniques.

Pour l’occasion, il nous donne sa propre interprétation de ce nouveau pas discographique : « My People EP montre l’évolution de mes productions et de mon travail vocal en présentant une nouvelle facette de moi-même, tout en restant fidèle au son qui m’a fait connaître, pour ceux qui sont familiers avec ma musique. Je passe d’un MC intense et sauvage vers un chanteur plus calme et mélodique qui parle avec son cœur. Je suis très excité de présenter cinq morceaux musicalement différents les uns des autres, tout en étant connectés ».

En l’espace de quelques minutes, les cinq titres montrent une créativité sans limite dans la fusion des genres. Dans une ambiance moite, le rappeur compense l’absence de beat du morceau « My people » par des synthés pesants et un flow acerbe en créole haïtien. « Sa ou di » -seul morceau instrumental de l’EP- évoque la puissance de la bass music américaine se heurtant aux styles traditionnels haïtiens que sont le rabòday et le kompa, vus par un kid un peu nerveux de la banlieue de Montréal. Sur « Grand Prix », le son des tropiques se voit malmené par le côté brut de l’underground électro avant de prendre le dessus sur le bien-nommé « Cutie », chanson sensuelle et afro-futuriste qui ouvre une porte pour l’éthéré « Sunshine », conclusion gorgée de soul moderne. 

Le collectif Moonshine sera à Paris le 11 octobre prochain. Comme à leur habitude, le lieu reste secret. Pour connaître le lieu, il suffit d’envoyer un SMS au 0644642739.  SMS For Location! 

Lire aussi : Leçon d’enjaillement avec le collectif Moonshine à Paris