James BKS part en voyage identitaire dans son clip ‘Kwele’

Le célèbre acteur anglais Idris Elba lance son label avec le premier single solo du producteur français d’origine camerounaise, en featuring avec Allan Kingdom et Manu Dibango.

Dans son nouveau clip, James BKS rend hommage à la tribu Kwele, un groupe ethnique établi au Gabon, au Congo et au Cameroun. Il sont notamment connus pour leurs masques cérémoniaux qui sont maintenant devenus de véritables objets d’arts. La vidéo met en scène deux enfants qui visitent un marché artisanal africain et se retrouvent, au contact de reliques ancestrales Kwélés, plongés dans une sorte de voyage astral qui les rapproche de leurs racines, culture et ancêtres.

Ce voyage est une manière de symboliser et d’évoquer cette recherche identitaire et musicale entreprise par James depuis de nombreuses années. De la découverte de la musique africaine et de ses racines à leur appropriation en passant par le fait de réellement s’assumer au-delà de la musique des autres (James a notamment produit pour Booba, Les Sages Po, Akon…), tout se retrouve de manière métaphorique dans ce clip.

Entre l’Europe, l’Afrique et les États-Unis, la musique de James raconte au
rythme des percussions afro, des rythmiques rap et des accords pop son parcours personnel. Celui d’un Français d’origine camerounaise, ensuite expatrié aux États-Unis. Producteur de rap puis compositeur de musique de films, James a toujours fait briller les œuvres des autres grâce à ses créations. Mais aujourd’hui, à travers ses nouvelles aventures musicales, cet artiste ne veut plus montrer qu’un seul visage : le sien.

Pour rappel, James BKS est également la première signature du label 7Wallace Music, structure qui vient d’être lancée par Idris Elba, acteur connu pour ses rôles emblématiques dans les séries The Wire et Luther.

Retrouvez « Kwele » de James BKS dans notre playlist ‘afro + electro’ sur Spotify et Deezer.

Lire ensuite : En Tanzanie, le hip-hop a le goût du Bongo