IOMMa & Sakifo : réunion connexion, dernière livraison

En prélude du 16ème Sakifo, le plus grand festival de l’Océan Indien, le IOMMa (Marché des Musiques de l’Océan Indien) démarre lundi prochain sur  l’Ile de La Réunion. Au menu : les concerts d’artistes réunionnais, comoriens ou rodriguais mais aussi mozambicains et zanzibarites. On y sera et vous donne l’avant-goût que voilà.

Espace de rencontres entre artistes et professionnels de l’Océan Indien mais aussi d’Europe, d’Australie, d’Amérique et d’Asie, la 8ème édition du IOMMa sera, du 3 au 6 juin, ponctuée d’ateliers et de conférences mais également de concerts gratuits et ouverts à tous. 33 groupes ou artistes réunionnais et internationaux (contre 28 l’an dernier) vont ainsi se produire aux quatre coins de l’île : principalement à St Pierre mais aussi  à St Benoît, St Leu et au Tampon.



 

Si certains des artistes programmés se sont produits récemment dans l’hexagone à l’occasion de la sortie de leur premier album (Ann O’aro) ou sont d’ores et déjà reconnus au-delà de leurs frontières (Grèn Sémé), l’intérêt de l’évènement est de porter à nos oreilles des artistes qui ne le sont pas encore. Parmi eux, PAM a hâte découvrir en live le groupe qui fait la fierté de Rodrigues, Manniok ; l’afrosoul du  mozambicain Deltino Guerreiro ou encore Siti & The Band qui incarne, à Zanzibar, la nouvelle génération du taraab.



 

A l’instar de Continuadores, le projet formé par les mozambicains Ailton José Matavela (aka Trkz) et Tiago Correia-Paulo, Rougaiverde, la création imaginée par la capverdienne Elida Almeida et le maloyèr réunionnais Tiloun sera à l’affiche du Iomma et du Sakifo, l’autre événement devenu incontournable à la Réunion.

Pour sa 16ème édition, à St Pierre, du 7 au 9 juin, le festival affiche une programmation éclectique, reflet de la bouillonnante scène des musiques actuelles du monde, réunie autour d’une cinquantaine d’artistes. Parmi les têtes d’affiches internationales : Tricky, Ben Harper, Peter Doherty, Morcheeba ou Fatoumata Diawara.



Outre les artistes déjà présentés dans nos pages (Pongo, Dobet Gnahoré, Mayra Andrade, Blinky Bill ou Kiddy Smile), l’équipe de PAM vous recommande le concert du groupe touarègue Kel Assouf, tous ceux programmés dans la « salle verte » (décorée dans l’esprit des communions et baptêmes, elle met à l’honneur la tradition péi et les chanteurs de l’île) et nous serons aussi curieux d’assister au show (en version « live band ») du réunionnais Dj Sebb, dont les clips dépassent les 10 millions de vues.

Autre belle promesse, une proposition inédite : Lindigo Connexion. Pour fêter ses 20 ans de scène, de maloya festif et aventureux, Lindigo s’entoure d’invités de choix : l’accordéoniste Fixi (complice de longue date et réalisateurs de deux de leurs albums), son confrère et aîné René Lacaille (légende la musique réunionnaise), Jori Collignon et Gino Bombrini du groupe electro-world Skip&Die (aux manettes de leur dernier album, Komsa Gayar) et la nouvelle diva du kuduro, Pongo (dont on a aussi adoré la participation au dernier album de Fixi et Winston Mc Anuff). Cerise sur le gâteau, le guitariste (entre autres) de FFF : Yarol Poupaud (présent sur Komsa Gayar) se joindra lui aussi à la fête. Ça va sofé !

Lire ensuite : Sous la lune, avec Mayra Andrade

Sakifo 2019