Guts, voyage intérieur d’un beat-digger simple et funky

Le vétéran du beat-digging dont le crossfader n’a cessé d’osciller entre soul, funk, reggae et hip-hop offre son meilleur scratch à ce jour avec Philantropiques : 14 prods maison inspirées par 29 années de chinage, dépoussiérage et découpage digne des musicophages les plus sauvages.

À l’occasion de la première du clip de « Kenke Corner » réalisé par l’artiste visuelle portugaise Catarina Limão à Lisbonne, auteure des clips de Konono nº1 meets Batida — parce que Guts aime le multiculturalisme — PAM a voulu en savoir plus sur le philanthropisme tropical du voyageur digger.

Il en a tracé, des sillons, en presque 30 ans de carrière, le Guts. De son rôle clé de producteur chez Alliance Ethnik — respect ! — à ses compilations 100% « Pura Vida” malicieusement intitulées Beach Diggin’, sans compter de nombreuses collaborations dans les milieux les plus funky du hip-hop (De La Soul, Common, Raggasonic, Svinkels, Les Sages Poètes De La Rue, ou encore Rahzel des Roots), et six albums sous son nom, dont cette toute dernière livraison dans les bacs. Philantropiques, mot-valise qui renferme toute la malice, l’humilité et l’utopie de Guts, est une promesse tenue : le producteur se montre profondément philanthrope des cultures des tropiques, Caraïbes et Afrique tout particulièrement.

Fabrice Henri à l’état civil fait partie des illuminés lumineux. Toujours en mouvement, à la quête du moindre beat qui le fera vibrer, un sourire accroché aux lèvres, il confiait en 2014 dans une interview à nos confrères de Brain : « J’ai envie de faire de la musique que je puisse faire écouter à mes enfants. Mais aussi qu’elle te donne envie de faire l’amour, d’inviter ton pote à boire un coup, de te faire un petit plat en sauce. Bref, donner envie aux gens de faire des trucs simples, des vrais trucs. » Simple et funky, en somme.

Et dans le genre simple et vrai, PAM a directement interrogé Guts sur ce qui se cache derrière chacun de ses 14 titres et les souvenirs qu’il y a patiemment enfouis. Philanthrope, after all.

« Voyaging Bird »

Inspiration : The Challenge de Gayap Rhythm Drummers

J’ai diggé ce disque quelques semaines avant de commencer la réalisation de l’album Philantropiques. Il s’agit d’un projet sorti en 1982, financé par le programme « Explorations » du Conseil des Arts du Canada. Ce disque est une grande inspiration pour les rythmes tropicaux et ce fut le point de départ du titre « Voyaging Bird ».


« Mucagiami »

Inspiration : Salalé de Vum Vum

Bonga est certainement l’artiste angolais le plus emblématique mais dans le style semba, le patrimoine musical d’Angola est énorme et au gré de mes sessions digging, je suis tombé sur ce disque incroyable de profondeur et d’émotion. Un artiste méconnu nommé Vum Vum, un titre guitare-voix de 1976 intitulé « Mucagiami », la reprise et la mise en lumière de ce titre fut évidente.


« Já Não Há Mais Paz »

Inspiration : O Samba É A Corda…Os Originais A Caçamba de Os Originais Do Samba

La direction est purement samba soul et cet album de Os Originais Do Samba illustre parfaitement la mutation effectuée sur le titre original « Peace Gone Away » de Experience Unlimited.


« Daddy Sweet »

Inspiration : Jo Tongo de Jo Tongo

L’idée sur « Daddy Sweet » était de rendre hommage à l’afro soul funk explosive du camerounais Jo Tongo. Son premier album est une référence absolue dans le genre et nous a grandement inspiré pour notre collaboration avec Pat Kalla.


« Matadou »

Inspiration : Dance My Love de Matadi

Matadi est un super groupe de mercenaires africains basés à Paris et réunis pour un album unique afro-disco-funk de grande qualité qui m’a inspiré à travers les lignes de basses monstrueuses de Touré Haladji. Le lead du titre « Matadou » est justement la basse et toute la construction du titre a été effectuée autour de cet instrument.


« Nosso Carimbó é do Mundo »

Inspirations : Carimbó E Sirimbó No Embalo Do Pinduca – Vol. 4 de Pinduca et Ver-O-Peso, Na Terra Dos Carimbós de Nazaré Pereira

Ce titre provient directement de mon coup de cœur pour un genre musical de la région nordeste du Brésil qu’on appelle « carimbó ». J’ai découvert le titre « Mistura De Carimbo Com Ciranda » lors d’une soirée Tropical Discoteq et j’ai donc acheté l’album Vol.4 du maître absolu en la matière, Pinduca. Par la suite, j’ai acheté ses principaux album mais le Vol.4 reste de loin mon préféré. Toujours dans le style carimbó, j’ai découvert l’album Ver-O-Peso, Na Terra Dos Carimbós de Nazaré Pereira, d’ou l’idée de les associer sur un même titre.


« Groove ma Poule »

Inspiration : Remets T’es Qui ? de DjeuhDjoah & Lieutenant Nicholson

Le titre « Cupidon » du premier album de Djeuhdjoah & Nicholson est devenu un classique dans mes DJ sets. Ce titre m’a nourri et inspiré au point d’inviter le duo sur mon nouvel album.


« Sa cé Kado »

Inspiration : Ah Cant Wait de Calypso Rose

Ayant investi le patrimoine musical de Trinidad surtout à travers mes compilations Beach Diggin’, je souhaitais faire un clin d’œil à la musique soca et calypso. Je me souviens de mon premier disque acquis dans ce genre musical, il s’agit de la diva Calypso Rose avec l’album Ah Cant Wait.


« Li Dous Konsa »

Inspiration : Café de Ibo Combo

La musique haïtienne est d’une richesse absolue et certains disques sont aujourd’hui devenus introuvables, à l’image de ce magnifique album de Ibo Combo. C’est un des disques que j’ai le plus cherchés, et qui m’a inspiré pour ce titre.


« Kenke Corner »

Inspiration : Pat Thomas and Marijata de Pat Thomas et Marijata

L’idée du titre « Kenke Corner » était de composer un hymne au highlife du Ghana. Cet album de Pat Thomas enregistré en 1977 au légendaire studio EMI Lagos reste mon disque de chevet dans ce style.


« Shake It and Rise Up »

Inspiration : Funky Disco Music d’Eko

Un titre afro disco qui me renvoie aux albums du célèbre compositeur et chanteur  camerounais Eko Roosevelt Louis, et tout particulièrement à son album Funky Disco Music.


« Bougé Bagay La »

Inspiration : Jah Soldier de General Ehi Duncan And The Africa Army Express 

Le titre « Bougé Bagay La » a été improvisé en studio à partir d’une inspiration du Nigéria que je joue systématiquement dans mes DJ sets. Je veux parler ici de l’album le plus rare et le plus désiré de ma wantlist avec le titre incroyable « Africa ».


« Sénou Menm » 

Inspiration : Hypocrisie de Les Vikings De La Guadeloupe

Ce titre est clairement inspiré de la musique des Antilles et un de ses groupes incontournables : Les Vikings de la Guadeloupe. Mon album préféré reste Hypocrisie avec sa merveilleuse pochette.


Lire ensuite : Par les damné.e.s de la terre : le rappeur Rocé fait resurgir « une autre histoire, dite par d’autres voix »