Fatal Walima vous sert un subtil mélange de grime, de techno et d’afro-house

Fatal Walima sort l’EP Arzaq Vision le 28 avril sur le label parisien [Re]sources.

Après avoir tué Beyta, son précédent alias qui faisait partie du label rafraîchissant Boukan Records, le DJ et producteur Fatal Walima revient en forme avec un nouvel EP, Azraq Vision, toujours en s’inspirant des rythmes du continent africain. Cette fois-ci, Fatal Walima mélange des sonorités tribales à la club music propre au Royaume-Uni, c’est-à-dire le grime, l’UK funky et la UK techno. Bref, un projet hybride et innovant, qui montre bien que, grâce à un peu de volonté et d’ouverture d’esprit, la musique club est loin d’être à bout de souffle.