Ezra Collective prêt à conquérir le monde avec son premier album

Après la sortie d’un premier EP en 2017 et une tournée de plus de 2 ans, Ezra Collective annonce You Can’t Steal My Joy, premier album prévu pour 26 avril prochain.

Photo © Dan Medhurst

Originaire de Londres, le quintet se compose du leader du groupe Femi Koleoso (batterie), de son jeune frère TJ Koleoseo à la basse, Joe Armon-Jones au clavier, Dylan Jones à la trompette et de James Mollison au saxophone

Leur musique si singulière – qui s’inspire autant de l’afrobeat, de la musique latine, que du hip-hop et de la grime – a transporté le groupe bien au-delà de la nouvelle scène jazz du Royaume-Uni.

Leur premier EP en 2017, Juan Pablo: The Philosopher, a remporté le prix du ‘Best Jazz Album’ aux Gilles Peterson’s Worldwide Awards et le groupe a été désigné ‘Best UK Jazz Act’ et ‘Live Experience Of The Year’ au Jazz FM Awards en 2018. Ils ont été aperçus aussi à la soirée d’anniversaire de Quincy Jones au Montreux Jazz Festival ainsi que dans bon nombres de salles de concert bondées au Royaume-Uni, avant de s’embarquer pour le Winter Jazz Fest à New York début 2019.





You can’t Steal My Joy
s’annonce plus qu’excitant à l’image de « What Am I to Do », premier titre dévoilé où on retrouve le rappeur londonien Loyle Carner. Le quintet invite également sur ce nouvel opus les membres du combo KOKOROKO et la star montante du R’n’B Jorja Smith, chanteuse anglaise d’origine jamaïcaine – sur le titre « Reason In Disguise » sorti l’année dernière.

On y trouve également une nouvelle reprise du « Space Is The Place » de Sun Ra et ainsi qu’un hommage à Fela Kuti.

You can’t Steal My Joy est prévu pour le 26 Avril, précommandez-le ici. Le génial « What Am I to Do (feat Loyle Carner) » à écouter ci-dessus.

Lire aussi : KOKOROKO, afro-jazz à tous les étages