Éthio-jazz : Heavenly Sweetness réédite un coffret de six 45 tours rarissimes

Après la réédition de la légendaire compilation Ethiopian Hit Parade Vol. 1, le label parisien Heavenly Sweetness continue sa lancée dans l’éthio-jazz avec le coffret ETHIOPIQUES BOX7″.

L’essentiel de la production discographique éthiopienne a été publié en seulement une décennie (1969-1978). En tout et pour tout, environ 500 disques 45 tours deux titres et une trentaine d’albums 33 tours. Ce premier coffret de singles permet de retrouver pour la première fois ces 45 tours rarissimes, chassés à prix d’or par les collectionneurs de vinyles, sous leur forme originale avec notamment leurs magnifiques pochettes (restaurées pour l’occasion). Il a été sélectionné par le mythique digger et créateur de la collection Éthiopique, Francis Falceto. On retrouve avec ces 6 disques, les principaux noms de la musique éthiopienne moderne : Mulatu Astatke, Getachew Mekuria, Mahamoud Ahmed

Écoutez un extrait du coffret :

Mulatu Astatke est l’un des principaux chefs de fil du jazz africain. C’est dans les plus grandes écoles d’Angleterre et des États-Unis qu’il étudie la musique. Armé d’influences telles que Miles Davis ou Larry Coryell, Mulatu revient au pays au début des années 70 pour enregistrer les albums qui marqueront l’ethio-jazz. Sa musique se démocratise chez les amateurs de jazz à partir de 1998 avec les compilations de Francis Falceto. Mais c’est seulement en 2004 qu’elle atteint les oreilles du grand public, grâce au film de Jim Jarmusch, Broken Flowers, où le personnage secondaire est un éthiopien fanatique de l’éthio-jazz des années 1970 qui illustre la bande originale du film, avec notamment les succès de Mulatu Astatke.

Commandez le coffret ETHIOPIQUES BOX7″ sur Bandcamp.