El Wali, symbole de la musique sahraoui

Après un travail de recherche long de huit ans pour retrouver les artistes et les enregistrements originaux, les labels Sahel Sounds et Badawi Sahrawi Archives s’associent et rééditent Tiris, disque référence dans la bataille pour la libération des Sahraouis.

Enregistré en Belgique en 1994 lors d’une tournée, Tiris est l’œuvre du groupe El Wali, issu du peuple sahraoui, ces habitants nomades du Sahara occidental. Labellisé comme un album de folk politique, l’album s’inscrit dans le mouvement de libération de ce groupe ethnique qui a démarré en 1970 et reste toujours actif de nos jours. Cette musique, animée par des duos vocaux, guitares électriques, synthétiseurs et boîtes à rythmes, a joué un rôle prédominant dans ce combat, avec des titres devenus de véritables anthems politiques, comme cette première chanson en écoute au nom explicite, « Long Live the Sahrawi Army ». Ainsi, l’album condense à la fois appels aux armes, hymnes nationaux, célébrations politiques ou discours religieux pour la paix, des messages forts qui l’ont rendu viral en Afrique de l’Ouest, au point de devenir à l’unanimité l’une des références en matière de musique Sahraoui, inspirant largement la guitare touarègue. 

Loin de la manière dont sonnait la world music à cette époque, le cd de Tiris est complètement passé inaperçu lors de sa sortie en Europe. Heureusement, les deux labels entendent bien lui donner la seconde chance qu’il mérite avec cette réédition, 25 ans plus tard…

L’album sortira le 8 novembre 2019, précommandez-le sur Bandcamp.