DJ Mellow fait résonner la voix de Magugu sur ‘Run Dem’

À l’occasion de la sortie de l’EP Run Dem sur Lowup Records le 29 mars prochain, on vous fait découvrir en exclusivité le clip de la version originale du titre éponyme. On en a profité pour poser quelques questions à DJ Mellow, fondateur du label.

De quoi parle le morceau ?

‘Run Dem’ consiste à gérer les choses de manière positive. Répandre des ondes positives et un sentiment de fraternité. Un grief contre le monde froid et sinistre qui nous entoure. Une transmission en direct du plus profond de la jungle obscure.

Quelles sont ses différentes influences ?

Depuis l’arrivée en Europe des premiers kuduro et kwaito beats, je n’ai jamais cessé de suivre le moindre mouvement de la sphère Afro Club tout en restant naturellement branché sur les nouvelles tendances venues d’outre-manche. Cette science du son anglais, couplée a l’ingéniosité de l’écriture des beats afro, c’est ce qui m’a motivé ces dernières années dans mes productions. Voilà ce qui synthétise les différentes influences de ce track.

J’ai créé ce beat suite à un chat avec Magugu (après l’avoir découvert sur « King Kong  » de Boa Kusasa, il y a plus d’un an), du coup je savais aussi que sa voix allait prendre pas mal de place, je me suis dirigé naturellement vers quelques chose d’assez minimal et percussif.

DJ Mellow & Magugu

Un peu comme l’afrobeats ces dernières années, quels genres d’autres pays le Royaume-Uni convoite en ce moment ?

Le Ghana et le Nigeria sont des anciennes colonies anglaises, tout comme la Jamaïque. Ces musiques issues de ces différentes cultures font le tissu culturel anglais, donc clairement l’afrobeats a eu une émergence forte sur le continent africain ces dernières années et a fait son entrée en Europe par le Royaume-Uni et leurs diasporas, tout comme le dancehall jamaïcain et la soca de Trinidad. Je dirais même que ça a toujours existé, la tendance était plus caribéenne il y a quelques années. C’est maintenant le tour du continent africain, ça va de pair aussi avec l’émergence des nouveaux moyens de production et notamment l’arrivée de FL studio sur les bécanes africaines.

L’Angleterre a une industrie musicale forte, des médias super puissants et une quantité astronomique de projets en tout genre, c’est riche. Il suffit d’aller passer un weekend fin août à Notting Hill, pour se rendre compte de l’ampleur du phénomène et de la passion qu’il y a autour de ces cultures.

Les prochaines actualités Lowup ?

En théorie devrait venir un EP de Qwasa Qwasa (qui est actuellement en stage chez Nyege Nyege en Ouganda), Max Le Daron devrait sortir aussi un nouveau single sur Akwaaba Music et surtout on prépare une soirée à Bruxelles le 20 avril prochain avec Ahadadream, Juba et Famous Eno, que du beau monde !

Run Dem de DJ Mellow et Magugu, sortie le 29 mars sur Lowup Records. Le titre électro-kuduro compte sur des remixes de Famous Eno et Rolv. K.

Écoutez et téléchargez l’EP ici.

Retrouvez Run Dem dans notre playlist Afro Club Exp sur Spotify et Deezer.

Lire ensuite : Jeff Mills, l’homme-machine et l’afrobeat