DJ Lag nous dévoile ses 8 armes secrètes

De passage à Paris pour la soirée GQOMUNION #2, la star de la gqom en profite pour nous faire faire un petit tour de sa clé usb.

Pionnier et représentant de la scène gqom venue tout droit d’Afrique du Sud, Dj Lag contribue à transformer le Gqom apparu dans les taxis collectifs de Durban, en un phénomène d’ampleur mondiale. Le Gqom est un sous genre de sa grande sœur née à Chicago il y a trente ans, la house music, une forme de proto-house minimaliste urbaine et déstructurée.

Originaire du township de Durban, de son vrai nom Lwazi Asanda Gwala, DJ Lag sort un premier EP en novembre 2016 sur le label Goon Club Allstars, sur lequel se trouve le déjà classique « Ice Drop ». S’en suivra un second opus en téléchargement via WhatsApp au cœur de l’été 2017. La suite on la connait : couverture presse dithyrambique, tournée mondiale à succès, et bouche-à-oreille sans précédent. DJ Lag est inarrêtable !

À l’occasion de son passage sur Paris le 9 mars prochain à lInternational pour la 2ème édition des soirées GQOmmunion, on a demandé à DJ lag de nous partager ses titres favoris. Attention pépites !

Le meilleur morceau Dj Lag
Umshudo” ou “Ice Drop” de DJ Lag
« À chaque fois que j’ouvre un set avec de ces deux titres, le public devient fou. Tout le monde ne peut s’empêcher de danser. »

Le morceau pour ouvrir un DJ set
Ithoyizi” de Naked Boyz
« C’est mon morceau warm up car c’était le premier titre gqom à devenir populaire en Afrique du Sud. De nombreux producteurs ont été influencés par ce son. »

Le morceau d’un jeune producteur de Durban
Isalvo” de Cruel Boyz
« C’est mon titre préféré produit par les jeunes producteurs de la scène gqom de ma ville. Le morceau capte l’attention de la foule et la déchaîne. »

Le morceau house a joué en peaktime 
Minnie” de DJ Bongz
« Super morceau house que je joue depuis 2012. Il remporte toujours un succès fou dans les clubs de Durban car c’est un classique des morceaux. »

Le morceau rap qui se marie parfaitement avec la gqom
Run Jozi” de AKA ft. K.O.
« Ce morceau se mélange parfaitement avec la gqom. Parfois je joue les voix comme interlude juste avant la version originale, puis j’y ajoute un morceau gqom par dessus. C’est le combo parfait. »

Le morceau kwaito pour faire dancer les gens
Umlilo” de Big Nuz
« Ce morceau est super connu en Afrique du Sud, c’était le son de l’année en 2010. Et il est toujours aussi fort aujourd’hui. »

Le morceau récent (tout genre confondu)
No Limits” de G-Eazy
« Ce morceau est joué par tous les dj qui jouent des genres différents car il fait le lien entre différentes scènes en plus d’être un gros tube dans les quatre coins du monde. »

En attendant samedi, vous pouvez toujours vous chauffer avec la Boiler Room de DJ Lag, à regarder ci-dessous.

Lire ensuite :  18 artistes à suivre en 2018