Le DJ CelesteMariposa nous dévoile ses morceaux préférés

À l’occasion de son passage à Paris pour la soirée D’humeur Exotique le 16 novembre, le DJ lusophone nous ouvre son DJ bag.


On vous offre 2×2 places pour la soirée. Pour participer, envoyez votre nom et prénom avec ‘Exotique’ en objet à agenda@pan-african-music.com


Basé à Lisbonne, Wilson Vilares de CelesteMariposa est réputé pour sa collection hors-norme de musique luso-africaine, composée aussi bien d’albums historiques que de pièces rares. À l’aide de ses cassettes, vinyles et CDs, le collectionneur sait tout aussi bien ambiancer des endroits paisibles que des festivals ou des clubs, notamment grâce à son expérience dans la scène techno et acid house de l’underground portugais.

CelesteMariposa et (une partie de) sa collection viennent nous faire danser le 16 novembre à La Bellevilloise, à Paris, accompagné de Julien Lebrun, boss du label Hot Casa Records.

Pour vous aider à patienter, on a demandé au DJ lisboète de nous dévoiler quelques-uns de ses titres préférés du moment.

Morceau préféré pour ouvrir un DJ set ?

Et bien, ça dépend beaucoup du lieu, du soundsystem, de l’heure… mais général je choisis quelque chose traditionnel, tribal. Un truc bien roots !


Morceau préféré d’un jeune artiste Luso-africain ?

Grâce à Dieu l’industrie est bien en forme. Il s’y passe beaucoup de choses. Dernièrement, j’ai beaucoup aimé le dernier album de la Cap-Verdienne Sara Tavares, Fitxadu.


Morceau techno le plus joué ?

Pour ceux qui ne le savent pas, dans ma vie la techno a et sera toujours à mes côtés dans cette scène de DJ. Elle est tout-terrain, et c’est ma zone de confort. Je dois dire que je suis un grand fan des producteurs de Detroit et de Chicago. C’est très dur d’en choisir un seul, donc laissez-moi en donner deux : « Thank U 4 Letting Me Be Myself » d’Omar-S et « We Magnify His Name » de Floorplan aka Robert Hood.


Morceau expérimental préféré ? 

« Blu Terra » de Nuno Canavarro et « Guiar » de Carlos Maria Trindade. Ces deux morceaux sont tirés de l’album Mr. Wollogallu (1991). Ce n’est pas super experimental, mais plus ambient. Et c’est portugais !

Morceau préféré pour finir un DJ set ?

« Amor Forçado » de CelesteMariposa !

Lire ensuite : Vaudou Game revient encore plus funky, encore plus vaudou, encore plus vintage