CAN 2002 : le fantastique hymne de Neba Solo pour la Coupe d’Afrique de 2002

Le morceau lui avait valu le titre de chevalier de l’ordre national du Mérite.

Secousse Records est de retour après sa réédition du disque maudit de Sammy Massamba, cette fois-ci avec un morceau qui rappelle des souvenirs bien plus joyeux : la Coupe d’Afrique des Nations qui s’est tenue au Mali en 2002.

En 1999, un ami informe le virtuose du balafon Neba Solo que la CAN, la plus importante compétition continentale de football en Afrique se tiendra au Mali, leur pays. Le musicien est décidé à composer l’hymne de cet événement mondial et commence à écrire les paroles, citant les meilleurs joueurs de foot maliens.

Le refrain « Ni Finyè Bora Min, Finyè Douman » est une expression bien connue des Bambaras, qui signifie « d’où vient ce vent ? c’est le vent de la joie ! ». Cet éclat de joie au milieu du morceau, plus reconnaissable pour les oreilles maliennes, participera grandement au succès du titre enregistré au studio culte de Bamako, le Bogolan.

Accompagné de son groupe habituel de musiciens locaux, l’influence de l’ingénieur du son français Yves Wernert a également été importante, puisque ce serait lui qui aurait poussé le groupe a utiliser un rythme 4/4 et des méthodes de production proches des musiques électroniques occidentales.

Rapidement, le morceau devient un succès régional, puis national, porté par la performance de l’équipe malienne dans la compétition qui atteindra les demi-finales. Le succès du morceau vaudra à Neba le titre de chevalier de l’ordre national du Mérite.

Depuis, Neba Solo a mené une carrière couronnée de succès grâce notamment à ses compositions innovantes et à sa manière de jouer du balafon. Il partagera la scène aux côtés de Oumou Sangaré, Toumani Diabaté, Frédéric Galliano et de l’Ensemble Chemirani.

Le titre remastérisé par Secousse Records est pressé sur vinyle pour la première fois.

L’hymne devrait trouver sa place dans les festivals cet été grâce aux DJs Palms Trax, Motor City Drum Ensemble, Nick The Record ou Esa qui ont eu un coup de coeur sur le morceau.

CAN 2002 de Neba Solo, sortie le 11 juin sur Secousse Records. Précommandez-le sur Bandcamp.

Lire ensuite : Kassav’ fête ses 40 ans : Jocelyne Béroard se souvient…