Cairo Liberation Front dévoile ‘Sagira’, nouveau single electro-chaabi

Le duo Cairo Liberation Front dévoile un single en collaboration avec la chanteuse néerlandaise – iraquienne Bagdaddy.

Composé de Joep Schmitz et Yannick Verhoeven, Cairo Liberation Front (CLF pour les intimes) s’est fait remarquer grâce à leurs mixtapes mélangeant electro-chaabi, hip-hop américain et euro house. Un mélange avant-gardiste qui leur a permis de jouer dans les plus grands festivals et clubs européens.

Dans cette même démarche de diffuser la crème des sonorités Moyen-Orientales à travers le monde, ils ont géré la programmation de leurs propres soirées, nommées Eurabia, dans le cadre desquelles ils ont pu inviter des artistes novateurs tels que Rizan Said, Acid Arab, Islam Chipsy, Maurice Louca ou encore Mehmet Aslan.

Après le succès de leurs mixtapes, et après avoir été exposés à tant de sons innovants à travers leur résidence, le duo s’est logiquement mis à produire sa propre musique. Leurs deux premiers EPs Nymphaea Caerulea et Eurabia vol.1 ont vu le jour en 2018.



Ce nouveau single, « Sagira » à découvrir en exclusivité ci-dessus, a été écrit par la chanteuse néerlandaise – iraquienne Bagdaddy, qui les accompagne.

La chanson aborde le thème de la recherche de la paix : Sagira signifie « petit » et parle de trouver la paix face à l’inexorabilité de la mort. C’est la leçon que la chanteuse, qui écrit d’un point de vue maternel, enseigne à ses enfants, qu’elle appelle «sagir» /«sagira», ce qui signifie «petit».

Lire ensuite : Hama, Digital Sahara