Breakreate Festival, nouveau rendez-vous des zulus de Tunisie

Open-mics, danse, beatmaking et conscience… Les Bgirls et Bboys de Tunisie ont désormais leur rendez-vous annuel : bienvenu au Breakreate Fest, qui vient d’ouvrir sa seconde édition au quatre coins de la petite ville côtière de Nefza.

Tout a commencé par une connection avec tous les break-dancers de la ville” se souviennent les organisateurs du Festival Breakreate. Nous sommes alors en 2012 à Nefza, une petite commune de moins de 10,000 habitants, située au nord-ouest de la Tunisie. “Cette première mise en réseau nous a amené à inaugurer le premier atelier de danse en 2016, suivi, l’année suivante, d’une série d’événements Hip-Hop baptisée 21 Sessions. À mesure que notre communauté s’élargissait partout dans le pays, nous n’avons eu de cesse de rester fidèles et de diffuser notre vision des cultures urbaines, l’idée d’une scène ouverte, positive et consciente.

Et pour la seconde année, le posse organise dans sa ville d’origine le Festival Breakreate. Un événement 100 % H-H, fidèle aux disciplines originelles du mouvement, et pionnier du genre dans cette région de la Tunisie. 

L’expérience a débuté ce mercredi pour quatre jours d’open mic, de performances Graff, de battles, beatmaking, mais aussi de workshops, projection de films ainsi que des groupes de discussion autour d’un mouvement qui n’en finit pas de faire bouillonner la jeunesse, de ce côté de la Méditerranée.

Mixtapes, vidéo-reports, news des zulus de TunisieBreakreate se répand également online, par l’entremise d’une plateforme soignée, pleines de contenus. Rendez-vous sur www.thebreakreate.com.

Breakreate Festival, du 21 au 24 août, aux quatre coins de la ville de Nefza, gouvernorat de Béja, Tunisie.

Lire ensuite : Arabstazy et le nouveau panarabisme électronique