Bantou Mentale sort le clip de ‘Mama Ho!’, extrait de leur premier EP No Romance

Un premier clip hautement énergique et psychédélique, à l’image de leur sortie prévue sur Glitterbeat Records pour le 7 juin prochain.

Quand l’énergie de Kinshasa rencontre les sons caverneux de Paris, dans un mélange de sonorités distordues, d’électronique incisive et de rythmes prêts à retourner les pistes de danse, cela donne quelque chose du genre de Bantou Mentale.

Le groupe est composé du compositeur Cubain Kabeya, du guitariste Chicco Katembo, du chanteur Apocalypse, tous des figures notables de la scène congolaise-parisienne, et ayant travaillé avec entre autres Staff Benda Bilili, Koffi Olomide et Damon Albarn pour ne citer qu’eux. Le trio originaire de RDC est complété par le producteur Liam Farrel, dont le CV arbore quelques projets de l’envergure d’Assassin, Tony Allen et les Amazones d’Afrique.

Comme l’explicite Cubain, « Bantou Mentale regroupe toutes les expériences que j’ai accumulé ». « Ce n’est pas tant un son de Kinshasa qu’un nouveau son global », explique-t-il pour décrire le style si particulier du groupe.

En attendant le sortie de l’EP, le groupe dévoile le clip de « Mama Ho! », dont les visuels néons post-apocalyptiques font écho aux breakbeats et saturations du morceau.

Retrouvez Bantou Mentale dans notre playlist Noir Wave sur Spotify et Deezer.

No Romance, sortie le 7 juin sur Glitterbeat. Commandez l’EP ici.

Lire ensuite : Guts, voyage intérieur d’un beat-digger simple et funky