Le Bagnols Reggae Festival revient pour une 2e édition

Pour cette 2e édition, qui se déroulera les 25, 26 et 27 juillet 2019 dans le Gard, le festival propose une programmation unique, avec une performance exclusive des Rockers Jamaica pour fêter les 40 ans de leur film culte, le groupe roots reggae Morgan Heritage, les virtuoses de Third World, le parrain Don Carlos ou encore l’ivoirien Tiken Jah Fakoly.

Tentez de gagner une invitation 2 personnes pour le premier soir ainsi qu’un pass 3 jours en envoyant votre nom et prénom à l’adresse suivante avec en objet du mail « Bagnols » : agenda@pan-african-music.com


Le festival se veut à taille humaine avec une jauge limitée à 8 000 personnes, afin de garantir des conditions d’accueil optimales aux festivaliers. A la différence des autres festivals où les sets des artistes n’excèdent pas, au mieux, 1 heure, les organisateurs souhaitent donner à chaque groupe le temps de s’exprimer pleinement (entre 1h15 et 1h30 de set) d’où le choix de 5 têtes d’affiches par soir. Simultanément aux concerts, se tient de l’autre côté du parc un Dub Club, (arène sound system pouvant accueillir 3/4000 personnes) avec une programmation spécifique.

Cette année, le Bagnols Reggae Festival crée l’évènement invitant les Rockers Jamaica pour une date unique en France et une première en Europe. Le légendaire batteur Leroy Horsemouth Wallace, star du film Rockers tourné en 1979 et mascotte du festival mènera une troupe exceptionnelle pour célébrer les 40 ans du film, avec : Bernard Collins, le chanteur des Abyssinians, Big Youth, le deejay déjanté, Kiddus I, l’auteur du tube Graduation in Zion et vedette d’Inna De Yard, Lloyd Parks, le bassiste de Dennis Brown, et enfin Kush’Art, le trio d’harmonies vocales, seront de la partie pour interpréter la bande originale du film si cher aux passionnés de roots.

Également au programme : un autre anniversaire sera célébré à Bagnols : les 45 ans de carrière des virtuoses Third World,  la famille royale du reggae Morgan Heritage, le rootsman connu pour ses collaborations avec Massive Attack, Horace Andy, la reine du reggae moderne Queen Ifrica, le selector jamaïcain Rory, membre de Stone Love, l’un des sound systems les plus anciens, les Anglais de Maasai Warrior et enfin Bunny Dread, le DJ vétéran toulousain, gardien de la culture sound system jamaïcaine en France.

Retrouvez la programmation complète ci-dessous :

25 juillet

Don Carlos (Jamaïque)
Busy Signal (Jamaïque)
Samory I (Jamaïque)
Black Roots (Angleterre)
Meta & The Cornerstones (Sénégal)
King Jammy (Jamaïque)

Manu Digital feat Lt Stitchie (France / Jamaïque)
Blackboard Jungle Sound System (France)
Bunny Dread (France)

26 juillet

Morgan Heritage (Jamaïque)
Alborosie (Italie)
Queen Ifrica (Jamaïque)
We The People Band (Jamaïque)
Bushman (Jamaïque)
I Wayne (Jamaïque)
Channel One (Angleterre)
Rory Stone Love (Angleterre / Jamaïque)
Maasai Warrior (Angleterre)
Ashkabad (France)
Blackboard Jungle Sound System (France)27 juillet :
Rockers Jamaica feat Big Youth, Kiddus I, Horsemouth, Lloyd Parks,
Bernard Collins, Kushart (Jamaïque)
Tiken Jah Fakoly (Côte d’Ivoire)
Third World (Jamaïque)
Eek a Mouse (Jamaïque)
Horace Andy (Jamaïque)
Mafia & Fluxy (Angleterre)
The Skatalites feat Stranger Cole (Jamaïque)
Iration Steppas feat Macky Banton (Angleterre)
Dawa Hi Fi feat Parly B (France)
Blackboard Jungle Sound System (France) feat Mike Brooks (Jamaïque)
Amoul Bayi (Sénégal) feat Saah Karim (Sénégal-Gambie)
et l’Ensemble National du Reggae les 25 et 26 juillet dans la ville.

Lire ensuite : Tiken Jah toujours chaud !