Analog Africa réédite le légendaire album ‘Funky Rob Way’

L’album afro-cosmique de Rob Way, paru dans les années 1970, semble tout droit sorti d’un film de science-fiction imaginaire et est un des classiques les plus fascinants de la musique ouest-africaine.

Le label Analog Africa, basé principalement en Allemagne, écume depuis une quinzaine d’années les bacs des disquaires du continent africain pour y dénicher des perles rares musicales oubliées, et les porter aux oreilles du reste du monde en racontant leur histoire.

Lire aussi : Les 25 meilleures rééditions de 2018

Cette fois c’est Rob Way, un des artistes les plus énigmatiques de la musique ouest-africaine, qui voit son album Funky Rob Way réédité dans une édition limitée. L’artiste, né en 1947 à Accra au Ghana, était un grand admirateur d’Otis Redding, James Brown, Wilson Pickett et Ray Charles. Après avoir fait ses armes à Cotonou, au Bénin, où il joua avec l’Orchestre Poly-Rythmo et le Black Santiago, il retourna au Ghana pour composer ses propres morceaux. En 1977, il rejoint le groupe militaire Mag-2 fondé par le guitariste Amponsah Rockson, qui disposait d’une section entière de cuivres, dont Rob Way raffolait, ainsi que des instruments les plus sophistiqués disponibles au Ghana à l’époque.



Ensemble, ils enregistrèrent deux albums afro-funk, cosmiques et dansants, chantés en anglais, largement inspirés le mouvement funk aux États-Unis et par le highlife. Funky Rob Way est le premier d’entre-eux, un concentré de cuivres accrocheurs, de wah-wahs psychédéliques et de percussions groovies, porté par le charisme de Rob et les arrangements d’Amponsah.

Funky Rob Way est disponible sur Analog Africa. Commandez-le sur Bandcamp.

Lire ensuite : Jazzmen fous d’Afrique : Hank Jones rencontre Cheick Tidiane Seck