6 albums à écouter cette semaine

Dans notre sélection de cette semaine : une histoire du maloya électronique, un hommage à la ville de Belém, un EP de freestyles d’un jeune prodige nigérian, Makala sort enfin l’album…


Georgia Anne Muldrow
VWETO II

Basée à Los Angeles, la multi-instrumentiste Georgia Anne Muldrow est connue pour sa capacité à faire appel à des références soul, jazz et r’n’b pour créer un son subversif et futuriste. Après Overload, son album le plus r’n’b, sorti sur le label de Flying Lotus, elle est de retour dans sa zone de confort et nous propose un projet hautement psychédélique. Perdu quelque part entre les années 1970 et un futur lointain, l’album mélange des rythmes hautement influencés par le hip hop et la g-funk avec des synthétiseurs cosmiques dans un univers résolument jazzy.

Écoutez et commandez-le sur Bandcamp.


Digital Kabar
Various Artists
Digital Kabar

Infiné dévoile Digital Kabar, une compilation endémique à l’Île de La Réunion, née de l’union musicale du maloya et de la musique électronique. Les 18 morceaux qui la composent retracent l’histoire depuis les années 80 du genre musical le plus connu sur l’île, inscrit au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité. Fruit d’une l’amitié entre InFiné et le festival Les Electropicales et de la fascination d’une petite équipe dédiée à la cause musicale indépendante pour la scène musicale de l’île, Digital Kabar regroupe des titres originaux de l’époque, des remixes et inédits qui témoignent de l’esprit commun que partagent le maloya et la grande famille techno-house.

Écoutez et commandez-le sur Bandcamp.


Spaza
Spaza

Le label Mushroom Hour Half Hour se veut être un espace d’expérimentation qui met en avant la nouvelle scène de jazz avant-gardiste d’Afrique du Sud, et principalement de Johannesburg. C’est avec un studio mobile qu’a été enregistré en une prise Spaza, par un groupe de musiciens issu de la scène locale qui n’avaient jamais enregistré ensemble. Le LP tire son nom des boutiques informelles qui pullulent dans les villes du pays. Une ode à l’improvisation et à l’esprit DIY, au talent des improvisateurs et à la culture locale, à laquelle les titres, les rythmes et les sonorités rendent hommage.

Écoutez et commandez-le sur Bandcamp.


Tshegue
Telema

Après un premier EP largement acclamé, Tshegue continue de s’imposer sur les scènes internationales en brassant le garage, le punk, la bass music et les inspirations musicales africaines avec une énergie et une urgence viscérale. Le duo est de retour avec un nouvel EP Telema qui nous plonge dans une transe aux accents industriels enempruntant autant au rock qu’aux rythmes afros.

Écoutez et commandez-le ici


Various Artists 
Jambú e os míticos sons da amazônia

Il aura fallu six ans au label Analog Africa pour élaborer leur 28e compilation, Jambú e os míticos sons da amazônia. Un hommage à la ville portuaire de Belém et à sa diversité musicale qui s’est développée au carrefour entre les eaux des fleuves amazoniens et de ceux de l’océan. L’histoire d’un flot continu de rythmes, de sons, de langues et de la manière dont ils ont été mélangés et réappropriés pour créer une myriade de nouveaux genres musicaux. Jambú est un voyage euphorisant au cœur de la culture brésilienne et de ses mélanges qui vous laisse un arrière-goût persistant.

Écoutez et commandez la compilation sur Bandcamp.


Makala 
Radio Suicide

Après deux ans de méditation, de création et de travail, Makala a enfin sorti l’album. 21 morceaux et de nombreux egos mis au service du projet pour créer un univers métaphorique avec une philosophie simple : “Pas de message pour la jeunesse, j’ai RS 1 pour qu’ils 2 renaissent”. Radio Suicide, un album destiné à la jeunesse, une porte d’entrée dans l’unviers de l’artiste.

Écoutez et commandez-le ici.


Rema
Freestyle EP

Deux mois après son premier EP homonyme, l’étoile montante du Nigéria dévoile une nouvelle sortie intitulé « Freestyle EP » qui comprend quatre courts morceaux de rap : « Boulevard », « American Love », « Spiderman » et « Trap Out The Submarine ». Ces morceaux étaient à l’origine des freestyles vidéos sortis par Rema au cours de ses derniers mois et qui avaient rencontré un franc succès en ligne.

Écoutez et commandez-le ici.

Lire ensuite : À la Réunion, pendant le IOMMa : les femmes donnent le la !