5 albums à découvrir cette semaine

 

Dans notre sélection cette semaine : un hommage au producteur guadeloupéen Henri Debs, la rencontre de l’énergie de Kinshasa avec les sons caverneux de Paris, le nouvel EP du roi du hip hop ghanéen et plus encore…


V/A : Atangana Records
Mizik Soley Sa Bon

Mizik Soley Sa Bon, est la première d’une série de compilations qui mettent en valeur le travail du producteur prolifique qu’était Henri Debs. Ces premiers quatre titres sont le résultat de plus de 1400 heures d’écoutes dans le studio où officiait le guadeloupéen, à écumer son impressionnante discographie. Ces morceaux sélectionnés par Atangana sont des perles rares tirées de sa collection, qui montrent à quel point le producteur était visionnaire, tout en racontant les échanges et aventures humaines sous-jacentes à chaque enregistrement.

Commandez l’EP ici.


Bantoue Mental
No Romance

Le quatuor congolais-parisien composé de Cubain Kabeya, Chicco Katembo, du chanteur Apocalypse et du producteur Liam Farrel, qui a travaillé avec Assassin et Tony Allen, est un mélange de sonorités distordues, d’électronique incisive et de rythmes prêts à retourner les pistes de danse. Comme l’explique Cubain « Bantou Mentale regroupe toutes les expériences que j’ai accumulé ». « Ce n’est pas tant un son de Kinshasa qu’un nouveau son global ».

Commandez l’EP ici.


Hackney Colliery Band
Collaborations: Volume 1

Trois ans après la sortie de leur album Sharpener, et d’un album Live issu de leur tournée européenne en 2017, le collectif Hackney Colliery Band annonce Collaborations: Volume 1. Formé de 9 musiciens, le band passe du jazz à l’electronica en y intégrant des boîtes à rythmes avec une précision impressionnante, rappelant la diversité de leur quartier natal qui donne son nom au groupe. Cet album fait figurer des collaborations de haut-vol telles que la béninoise Angélique Kidjo et l’auto proclamé parrain de l’éthio-jazz Mulatu Astatke.

Commandez Collaborations: Volume 1 ici.


Sarkodie
Alpha

Le rappeur ghanéen est de retour avec son EP tant-attendu, Alpha. Celui qui est considéré comme le chef de file de la scène rap nationale actuelle livre ici six titres puissants, qui reposent sur les instrumentales trap de Fortune Dane, AtownTSB, Nova et Console Chronikx. L’EP fait figurer deux collaborations, une avec son compatriote Joey B ainsi qu’un featuring posthume avec la chanteuse Ebony Reigns, décédée l’année dernière d’un accident de voiture.

Ecoutez l’EP sur Apple Music, Spotify ou Deezer.


Remy Baggins
Hentai 

Le jeune producteur nigérian basé à Lagos Remy Baggins est une figure montante de la scène afro-pop et alté. Reconnu pour son talent de producteur autant que pour celui de compositeur et chanteur, c’est sa versatilité qui fait sa force. Hentai, son nouvel EP, et une sélection de morceaux aux instrumentales pointues, complétées par des vocales accrocheuses. Du dancehall au hip-hop en passant par le rnb, l’artiste se promène à travers les styles tout en gardant une esthétique très personnelle et marquée.

Commandez l’EP ici.

Lire ensuite : Jazzmen fous d’Afrique : David Murray, itinéraires d’un chercheur d’Afrique(s)