Akwaaba Music sort ‘Two Wonan Ase’, premier single du ghanéen NiiQuaye

Figure emblématique de la scène d’Accra, NiiQuaye fait appel à ses acolytes Kirani Ayat et Akan sur ce morceau highlife aux sonorités rétro.

Basé à Accra, au Ghana, Akwaaba continue de propulser la nouvelle scène musicale locale à l’international. En témoigne ce nouveau single, premier d’une série de projets prévus pour 2019.

Les trois artistes présents sur le titre, en plus d’être de bons amis, font partie d’une génération d’artistes qui brouillent les frontières entre musique commerciale et alternative au Ghana.

À l’image du morceau « Two Wonan Ase », dont le titre pourrait se traduire par « danse jusqu’à en tomber ». À première écoute, il semble être un simple morceau « feel good » de highlife aux accents rétro. Mais derrière cet aspect jovial, le morceau contient des paroles engagées qui traitent des interactions avec la police auxquelles ils font face régulièrement.

« Nous travaillons toute la semaine, alors quand vient le week-end nous voulons seulement nous amuser » expliquer NiiQuaye. « Sur le chemin de la ville, la police se met parfois en travers de notre route. Le morceau s’attaque à ces situations fréquentes, même si au final nous conseillons à nos auditeurs de ne pas y accorder trop d’importance et de s’amuser avant tout. »

Lire ensuite : Le Highlife, la bande son d’une nouvelle ère