Acid Arab fait danser Chicago et Alger avec ‘Club DZ’

Acid Arab s’est réfugié dans le ventre de l’historique Palace pour mettre en boite « Club DZ », premier extrait de leur second album, qui sortira à la rentrée, chez Crammed Discs.

Crédit photo : Franck Loriou Hires

Initialement duo hexagonal, formé par hasard en 2012 sur l’île de Djerba en Tunisie par les DJ’s Hervé Carvalho et Guido Minisky, Acid Arab a depuis étendu son line-up, et sa zone d’action. Ces trois dernières années, les producers ont joué plus de 260 fois, dans une cinquantaine de pays, sur quatre continents.

Le binôme de diggers est donc devenu un véritable groupe, avec l’arrivée de Pierrot Casanova et Nicolas Borne, ainsi que du claviériste Kenzi Bourras.

Et c’est d’ailleurs ce dernier, vu par le passé aux côtés de Rachid Taha, Damon Albarn, ainsi qu’une bonne partie du Rap Game français (Youssoupha, Kery James, Mister You ou 113), qui tient l’affiche du premier clip de leur second album Jdid (de l’arabe dialectal, neuf). Tourné au Kit-Kat, – dans le ventre du Palace –, « Club DZ » (DZ tient ici pour DjaZaïr, l’Algérie), contient l’ADN du “son” Acid Arab : des boucles allaouies hyper-cérébrales, un set de darboukas entêtantes servi par un beat acide et compact, composé par une troupe qui passe beaucoup, beaucoup de temps au fond des clubs. Un track iconique, qui dresse un vaste pont de lumière entre Chicago et Alger.

Moins visible mais tout aussi essentiel : sachez que les membres du groupe ont récemment lancé leur propre label, Acid Arab Records, épaulé par Marc Hollander, et son inestimable label Crammed Discs. Une petite filiale pan-arabe dynamique, qui met en lumière différentes découvertes d’artistes. Les deux premières signatures sont turbulentes et prometteuses : Rozzma – MC et producteur égyptien complètement décentré, qui a sorti fin 2017 son premier EP Donya Fakka –, ainsi que le duo palestinien Zenobia, qui vient tout juste de publier un premier trois titres éponyme, en attendant l’album.

Acid Arab, Jdid, le 18 octobre 2019 chez Crammed Discs, distribution l’Autre Distribution (physique) / PIAS (digital).

Les Acid Arab seront en concert le 31 janvier 2020 à l’Élysée Montmartre, Paris.

Lire ensuite : Arabstazy et le nouveau panarabisme électronique