5 albums à écouter cette semaine

Dans notre sélection de cette semaine : les légendes du zouk Kassav réédités, la musique pour le peuple et par le peuple de BCUC, la soul poétique de Jamila Woods et plus encore…


Kassav Love and ka dance

Kassav
Love and Ka Dance

Sorti il y a 40 ans, Love and Ka Dance aura marqué le début d’une des plus grandes aventures musicales de la musique française, érigeant l’orchestre de zouk au rang de phénomène mondial. Comme bon nombre d’oeuvres avant-gardistes, ce disque n’avait à l’époque pas trouvé son public, trop funky pour le public antillais et pas assez disco pour le public métropolitain. Il marquera néanmoins l’esprit de toute une génération et popularisera le phénomène zouk à l’international. Entièrement remasterisée cette réédition regroupe pour la première fois les deux versions de l’album : l’original guadeloupéen et les trois titres de la version sorti aux USA.

Retrouvez notre interview de Jocelyne Béroard, pilier féminin du groupe.

Commandez l’album ici.


BCUC
The Healing

En moins de 3 ans, l’ovni venu de Soweto BCUC (Bantu Continua Uhuru Consciousness) s’est imposé sur les scènes du monde entier défiant les barrières stylistiques et les formats calibrés imposés par l’industrie du disque.
Outre toutes les musiques d’Afrique du Sud, celles du présent comme du passé (traditions zoulou et percussions shona, les trompes et le chant choral, le groove mbaqanga et le swing malombo…), dans la musique de BCUC le hip-hop a droit de cité, le punk transpire entre les lignes, le free jazz laisse place aux improvisations tout comme le gospel-soul dans ce qu’il touche à l’essentiel. The Healing (la guérison) est dernier volet d’une trilogie initiée en 2016 avec Our Truth. Parmi la liste des contributeurs à cet album on retrouve le saxophoniste nigérian Femi Kuti et le poète américain Saul Williams.

Commandez The Healing sur Bandcamp.


Jamila Woods
LEGACY! LEGACY!

La chanteuse de soul américaine basée à Chicago nous livre ici un album mature et poignant, qui porte un regard critique et poétique sur l’identité américaine et sur la sienne, en tant que femme et artiste noire. Chaque morceau rend hommage dans son titre à une personnalité, de Basquiat à Frida Kahlo en passant par Sun Ra. Ses paroles puissantes se posent sur les instrumentales de Slot-A, qui mêle hip-hop, funk et électro dans une alliance de grooves inventifs.

Écoutez et commandez l’album sur la plateforme de votre choix.


Ethnic Heritage Ensemble
Be Known: Ancient/Future/Music

Mené par l’illustre percussionniste Sir Kahil El’Zabar, Ethnic Heritage Ensemble est reconnu comme un des précurseurs des mouvements spiritual grooves et jazz afro-futuriste. Les compositions du groupe s’articulent autour de la combinaison d’éléments de la musique afro-américaine avec des motifs issus des racines des musiques traditionnelles africaines, dans la perspective de créer des nouvelles sonorités ancrées dans leurs origines mais radicalement tournées vers le futur. À l’occasion de ses 45 ans d’activité, la formation de jazz afro-futuriste sort un nouvel album sur Spiritmuse Records, intitulé Be Known: Ancient/Future/Music, tout comme le documentaire sur le groupe réalisé par Dwayne Johnson-Cochran qui sortira cette année.

Commandez l’album sur Bandcamp.


Sun Ra
Media Dreams

Media Dreams est une oeuvre phare de la discographie du légendaire Sun Ra, bien que relativement méconnue, sorti au cours de la période féconde qu’étaient les années 1977 à 1980 pour l’artiste. Ces sessions d’improvisations psychédéliques mettent à l’honneur le synthétiseur à cordes Crumar Mainman, dont Sun Ra venait de faire l’acquisition, et qui n’était produit qu’entre les années 1960 et 1984.

Commandez Media Dreams sur Boomkat.

Lire ensuite : Guts, voyage intérieur d’un beat-digger simple et funky