30 juin 1960 : quand l’indépendance du Congo s’écrit en musique

À partir d’aujourd’hui et toute la semaine prochaine, PAM revient en musique sur l’indépendance du Congo (actuelle RDC). C’était le 30 juin 1960 et dans les rues de Léopoldville, aujourd’hui Kinshasa, on chantait l’indépendance Cha-Cha. Car la musique a accompagné les Congolais tout au cours de cette tumultueuse histoire. On vous propose donc un voyage dans le temps, accompagné par la bande son emblématique des années 50 et 60. Des disques Afro-Cubains importés aux débuts de la rumba conglaise, de l’émergence d’une classe qui revendique ses droits à l’indépendance – Dipanda – jusqu’à l’assassinat de Patrice Lumumba, bienvenue dans les cha-chas de l’indépendance congolaise.

Écouter la playlist sur Spotify et Deezer

Le Congo s’émancipe de la tutelle belge le 30 juin 1960. L’Indépendance cha-cha, de Joseph Kabasele, en fut l’hymne populaire, et au-delà, celui de nombreux pays africains. C’est que la rumba, le cha-cha et le son cubains allaient, se mâtinant aux traditions locales, donner naissance à la musique la plus populaire d’Afrique. C’est précisément au tournant des indépendances qu’elle éclot, accompagnant la montée de la contestation, les négociations de la Table ronde à Bruxelles, ainsi que les troubles politiques qui secouent le pays dès les premiers jours de sa nouvelle vie. Patrice Lumumba, le premier ministre, est arrêté puis exécuté, douchant l’euphorie des premières nuits de fête. Car le nouveau Congo, à peine né, est déjà pris dans les glaces de Guerre Froide. 

Dès lundi, retrouvez :
Episode 1 –  Le Congo dans le Grand Bain de l’Afro-Cubain
Episode 2 – Ata ndele : Tôt ou tard, l’indépendance arrivera
Episode 3 – Lumumba, héros national
Episode 4 – Testament d’indépendance